08/11/2015

Les méthodes consternantes d'Olivier Français

C’est le quotidien La Liberté qui l’a révélé hier. Géraldine Savary et Luc Recordon avaient choisi de ne pas médiatiser l’affaire pour ne pas lui donner davantage de retentissement et surtout pour ne pas rejoindre Olivier Français dans le caniveau...

Jusqu’à cette dernière semaine de campagne de deuxième tour pour le Conseil des Etats, le combat était féroce mais loyal. On a d’ailleurs assisté à de belles joutes politiques entre deux Sénateurs tout de même très largement au-dessus de la mêlée et un challenger plutôt coriace. Mais alors là, dans la dernière ligne droite, on touche le fond.

Olivier Français a fait réaliser un clip de campagne, à la mode américaine, avec témoignages de soutien, extraits de discours, images “chocs” et musique d’ambiance. Jusque là, rien que de très normal. On aime ou on n’aime pas. Moi je trouve ça dégoulinant de niaiserie, un peu façon hollywood chewing gum à la fraise. Mais je ne suis pas objectif, je l’admets volontiers. Là où ça se corse, c’est quand on apprend que les personnes interrogées en début de vidéo, sous la forme d’un micro-trottoir, ne savaient pas que leur “témoignage” serait utilisé pour cette vidéo politique; et on s’étouffe carrément lorsqu’on aperçoit Oscar Tosato, Municipal socialiste à Lausanne et membre du comité de soutien de Géraldine Savary et Luc Recordon, représenté comme un simple passant lausannois apportant son soutien à O. Français. O. Tosato n’a jamais su pourquoi il était interrogé - deux jeunes à l'apparence d'étudiants ont conduit l'interview - et encore moins qu’il se retrouverait dans une vidéo de campagne en faveur de O. Français. Et il n’y a pas la moindre touche d’humour qui permettrait de faire comprendre que c’est à interpréter au second degré.

Quant à M. Français, je ne peux pas croire une seule seconde qu’il n’a pas visionné sa propre vidéo de campagne avant sa diffusion. C’est donc en parfaite connaissance de cause qu’il a utilisé les images d’Oscar Tosato, entre autres, pour faire son petit coup de pub. En droit civil, cela s’appelle une violation du droit à l’image; et on peut se demander si ce n’est pas même une infraction pénale (art. 179quater CP), dès lors que le consentement de la personne filmée a été obtenu par un mensonge (par omission?) au sujet de la destination du film.

Pas de quoi fouetter un chat, direz-vous? Uniquement un épiphénomène de campagne comme on en a à intervalles réguliers? Peut-être. C’est vrai que par rapport aux campagnes américaines ou françaises, on est encore des enfants de coeur en Suisse. Mais personnellement, cela me paraît bien ainsi et je préférerais qu’on en reste à nos us et coutumes helvétiques. Mais surtout, surtout, ça en dit long sur le personnage et les méthodes de son comité de campagne...

Il paraît que M. Français s’est au final excusé – quel grand Seigneur – auprès des intéressés. Il paraît aussi qu’au même moment Fathi Derder – dont la réélection au Conseil national dépend de l’élection d’Olivier Français aux Etats – diffusait ladite vidéo à tout-va sur les réseaux sociaux. Et quand on lit le fameux article de La Liberté, on a le sentiment que la garde rapprochée d’Olivier Français est dans le fond assez satisfaite de son petit coup. Quelle fine équipe! Une chose est sûre: pour une campagne à la Chambre haute, on aurait pu attendre moins de bassesses...

P.S. Le moment choisi pour mettre ce billet en ligne est décisif: il est dimanche 8 novembre 2015, fin de matinée. Les bureaux électoraux du deuxième tour vaudois du Conseil des Etats sont presque tous fermés, mais les résultats ne sont pas encore connus. Je suis confiant pour la réélection de Géraldine Savary et Luc Recordon, tant il s'agit de deux personnalités hors du commun, critère central pour une élection à la majoritaire. Il n’y a donc pas d’esprit revanchard ou mesquin dans ce blog. Simplement l’envie d’un coup de gueule face à des méthodes tout simplement petites, voire minuscules.

Commentaires

Rien d'étonnant de la part d'un fathi derder, ces deux PLR-là font la paire. C'est bien stupide de la part de l'UDC vaudoise de les avoir soutenus, car maintenant les prochains "coups dans le dos", sont pour eux!

Écrit par : Corélande | 08/11/2015

"C'est bien stupide de la part de l'UDC vaudoise de les avoir soutenus" L'UDC vaudoise ne les a précisément PAS soutenus et maintenant on a la preuve qu'il est possible de gagner contre la gauche sans l'UDC. Ce qui est idiot pour l'UDC...
En attendant, on a éjecté Luc Recordon. Champagne !

Écrit par : Géo | 08/11/2015

Géo, faut juste aller voir vos résultats de près! Tout ça c'est bien vaudois, des vrais benêts!
C'était bien mieux d'avoir deux représentants de partis qui s'étaient affaiblis plutôt que de pactiser avec les 2 diables PLR!
J'espère que vous avez lu le billet ci-dessus!

Écrit par : Corélande | 08/11/2015

Les "2 diables PLR"...tsssk, tsssk..."c'est bien vaudois, des vrais benêts!"
Merci pour la démonstration, Corélande.

Vous devriez lire le billet de Philippe Bender du Matin dimanche de hier. D'abord, pour rigoler. Cela commence par " L'image du valais se dégrade", ce qui ne manque pas de sel quand on voit la photo de l'auteur juste à côté...
Ensuite, pour y lire les amabilités qu'il déverse sur votre parti tout en se moquant de votre Lider maximo. Les rapports UDC - PLR sont très différents dans le Canton de Vaud et je ne doute pas une seconde que Olivier Français a été élu aussi avec des voix UDC. Vous avez certainement lu le billet de CA Voiblet et entendu parler de la prise de position de Parmelin...

Cela dit, Fathi Derder m'énerve autant que vous et je l'ai soigneusement rayé de ma liste. Ce n'est pas pour autant une raison pour voter pour Luc Recordon, totalement aligné sur les positions du GssA et déterminé à envoyer la DDC résoudre le problème des pirates somaliens en augmentant l'aide au développement alors que ces gens gagnent des centaines de millions de dollars bien protégés par le droit international. Tiens, tiens...

Écrit par : Géo | 09/11/2015

Géo, les Verts n'ont bientôt plus de poids tellement ils perdu de plumes!
Par ailleurs, ils apportent un discours que nous sommes OBLIGES d'intégrer dans nos politiques....on ne pourra pas passer à côté!
C'est bien pour cela que je soutiens entièrement Fabienne Despot!

Quant à Philippe Bender alors là vous me faites bien rire! Si vous saviez ce que les gens pensent de lui en Valais, et notamment dans les bistrots qu'il fréquente avec assiduité,(je vous laisse deviner). Il s'est fait viré de la TV locale, alors il ne lui reste plus que le matin et la TSR!

Quant au PLR qui ne voit que les bénéfices de ses patrons en point de mire, et le massacre de la masse salariale comme défense des dits bénéfices; juste voir la réaction après le 15 janvier, franchement aujourd'hui je suis très heureuse d'être UDC-VS et pas de votre côté.
Quant aux méthodes utilisées pour arriver au but, comme l'explication ci-dessus, je n'accepte pas, cela relève de la tromperie, mais le PLR n'en est pas à une près, on va encore les voir venir!!!

Je soutiendrai toujours un Tsipras ou un Vert, dès lors qu'ils mettent en priorité les intérêts primordiaux; la nature, l'homme, la démocratie et la souveraineté des peuples.
(je pense que vous avez relevé comme moi l'absence de Tsipras des premières "frappes" UE actuellement, et que la vague de migrants qui débarque chez lui n'y est certainement pas pour rien).

Maintenant allons jusqu'au 9 décembre et nous verrons comment les parlementaires PLR se comportent, car il y a encore quelques second tour en Suisse allemande qui se profilent!

Écrit par : Corélande | 09/11/2015

On dirait que les résultats d'hier déplaisent à certains ...

Toujours assez difficile d'accepter que le candidat mal voire pas apprécié soit élu et que son suivant retrouve son fauteuil : cela s'appelle la "Démocratie", si chère à tous mais surtout lorsqu'elle convient à ses propres opinions et non à celles d'autrui !!!

La vie est comme une rose pleine d'épines :-)))

Écrit par : M.B. | 09/11/2015

M.B. que le parlement vous entende! Moi je me contente de la rose et ses pétales:-))))!

La démocratie quand elle est manipulée ça n'en est plus (recordon-thorrens/français-derder;lire ci-dessus, on avait déjà vu ça avec la Syndic de Renens et Zizyadis et on a vu les dégâts)....mais qu'importe comme le très bon article de ce matin sur "les quatre vérités....." démontre que le temps.....arrange toujours l'affaire, et le référendum n'est pas un élément de notre démocratie fait pour les chiens!

Écrit par : Corélande | 09/11/2015

@ Corélande : vous allez être déçue, je suis une PLR ex PL ... et j'apprécie contrairement à beaucoup de personnes Fathi Derder !!!

C'est quelqu'un qui gagne à être connu mais il est évident qu'on ne peut pas plaire à tous ...

Bien à vous

Écrit par : M.B. | 09/11/2015

"La démocratie quand elle est manipulée ça n'en est plus (recordon-thorrens/français-derder;lire ci-dessus, on avait déjà vu ça avec la Syndic de Renens et Zizyadis et on a vu les dégâts)."

Vous foncondez tout, ma pauvre Corélande. Huguenin-Zizi à dix, c'était une substitution. Recordon - Thorens, aussi. Ils sont comme ça, vos copains gauchistes; dans la presse mainstream à leurs bottes, on appelle ça la grande classe...
Français - Derder, c'est un vient-ensuite qui monte quand celui qui a été élu au national va aux Etats. Pigé ?

Écrit par : Géo | 09/11/2015

Et bien moi, où je trouve qu'on touche le fond, c'est quand un candidat qui est élu au National se retire avant même d'avoir siégé. Si le National ne convenait pas à M. Recordon, pourquoi s'y est-il présenté ?

Écrit par : Pascal | 09/11/2015

Pigé....Géo! Pascal vous a bien répondu! Ma très bonne amie, c'est la démocratie, je vous l'ai déjà dit en long et en large, et qu'elle soit au service des gens du peuple, pas le tiroir-caisse de l'élite PLR!

"Si le National ne convenait pas à M. Recordon, pourquoi s'y est-il présenté ?" Pour faire passer thorrens qui n'était pas élue, tout comme schwaab et derder!

Parce que l'ami derder de M.B. il a besoin de ces 150'000 annuels, rien d'autres.
J'espère que le PLR votera avec l'UDC quand la proposition sera faite...à nouveau....de diminuer les royalties des parlementaires...on verra!

Écrit par : Corélande | 09/11/2015

Et pour enfoncer le clou, M.B. et Géo j'espère que vous avez vu le petit reportage TSR sur les entreprises qui ont fait quasi leur meilleur chiffre d'affaire en septembre à l'exportation......malgré la fin du taux plancher du CHF du 15 janvier dernier!
Alors les crieurs au loup que sont les PLR du patronat abuseurs de leurs employés c'est en tout cas pas sur leur franchise qu'il faut compter dans les 4 ans parlementaires à venir! Car chez les PLR quand on est pas un patron on est un avocat!

Écrit par : Corélande | 09/11/2015

Tiens!...
En fait, si les faits sont avérés, le vraiment "Petit français" est plus proche de l'UDC qu'il n'y paraît de prime abord: l'idée d'utiliser des "acteurs" à l'insu de leur plein gré dans une campagne politique a été également utilisée par l'UDC. Des sbires vidéastes de ce parti avaient demandé la participation un tournage à de jeunes biennois ne sachant fichtre pas qu'ils participaient à de la propagande politique.

La politique est vraiment magnifique!... Dans tous les cirques les clowns faont partie des plus beaux numéros. Et si, aujourd'hui, c'est la droite qui est épinglée ici, n'oublions pas que le Centre et la Gauche possèdent également un lot important de Paillasses ou même de paillassons.

Écrit par : La paille et la poutre | 13/11/2015

Avec Oliver Francis, on cumule un socialiste tunnelier et un anti-nucléaire (tant mieux!) adepte de la double fessée UDC au Conseil fédéral (mais que pensent donc les UDC du nucléaire?).
L'as de la réunion des contraires. Avec Oliver Francis (ce surnom lui vient de Thomas Aeschi, UDC, prononcez à l'anglaise selon 24 heures), on a un véritable couteau suisse.

Écrit par : roger rabit | 19/11/2015

Les commentaires sont fermés.