13/02/2013

Impressions chinoises:la “démontagnisation”

Jinzhou Bay

Je rentre d’un magnifique séjour en Chine. L’occasion de livrer en vrac quelques impressions glanées ça et là dans ce pays à la fois envoûtant, majestueux, apaisant et un peu inquiétant.

Le but du voyage était principalement l’ornithologie. L’observation des oiseaux a ceci de grisant qu’elle amène ses adeptes à sortir des sentiers battus : nous avons visité une partie de la province du Lioaning au nord-est du pays, entre la ville de Dalian – 7 millions d’habitants, soit rien de plus qu’une petite bourgade selon les standards chinois – et la frontière avec la Corée du Nord. Une région pour ainsi dire boudée par les circuits touristiques traditionnels, en particulier en hiver où les températures oscillent entre -25 et 0 degrés.

J’ai la chance d’avoir déjà passablement “roulé ma bosse”, comme on dit, et visité de nombreuses contrées fort dépaysantes sur plusieurs continents. Pourtant, je crois n’avoir jamais ressenti un tel contraste avec nos schémas de pensée “occidentaux”.

Le développement des villes chinoises dépasse l’entendement. L’exode rural étant important, les populations se concentrent principalement sur le littoral. Dans les bien nommées “zones de développement”, en banlieue, prolifèrent des forêts de gratte-ciel. Chaque année, on compte des dizaines et des dizaines de buildings supplémentaires. Des nouveaux quartiers poussent comme des champignons sortis de terre. Ou sortis de l’eau, devrais-je plutôt dire: pour faire face au manque de place, le district de Dalian a lancé des vastes programmes de comblement de la mer. Des pans entiers de la montagne sont rasés et les matériaux ainsi extraits utilisés pour étendre la “terre ferme” au détriment de l’océan. Un expatrié que nous avons rencontré là-bas a inventé le néologisme “démountanization” pour décrire ce phénomène si particulier qui fait penser à Dubai et à sa folie des grandeurs.

Il faut s’imaginer le tableau: dans les montagnes environnantes, des immenses trous dans la montagne, tels des verrues sur un peau crevassée, fournissent le gravier nécessaire. Des centaines de camions transportent ces matérieux nuit et jour jusqu’à la baie à combler. Les zones “gagnées sur l’océan” sont gigantesques; on ne parle ni en m2 ni en hectares, mais plutôt en km2. La protection des biotopes du bord de mer est bien évidemment le cadet des soucis des autorités...

Ce qui me frappe avant toute chose, c’est à quel point nous ignorons, dans notre tour d’ivoire européenne, ce qui se passe là-bas. C’est pourtant dans cette partie du monde que se cristallisent de nombreux enjeux planétaires. Il faudra un jour penser sérieusement à cesser de regarder notre nombril européen et nord-américain. Il y a certes beaucoup à critiquer dans le modèle chinois, en particulier sa caste dirigeante assez insupportable et son développement dévastateur pour la nature. Mais il y aurait aussi, culturellement et sociologiquement, beaucoup à apprendre.

N.B. Dans la première version de ce billet publiée le 13.02.2013, il était question de centrales nucléaires construites au milieu des quartiers d'immeubles. Suite à une remarque pertinente d'un internaute, j'ai réalisé que c'était une erreur et que j'ai été mal informé sur place. La centrale sur la photo ci-dessous est une centrale thermique au charbon. Désolé de cette erreur.

A suivre avec d’autres billets ces prochains jours...

Dalian_Zone de développement

Dalian: la zone de développement qui figure sur la photo n'existait pas il y a deux-trois ans; il y a quatre ans, l'entier de cette zone était l'océan...

Dalian_Centrale nucléaire

Dans la même zone de développement (au nord de Dalian), un centrale thermique au charbon sous les fenêtres des immeubles résidentiels...

Commentaires

@Raphael détrompez vous des chaines de TV étrangères montrent les images et reflets de ce pays qui vous a enchanté .Tout comme nous quand les premières bombes de table de fin d'année sont arrivées en Suisse.Ensuite ce fut les nids d'hirondelles ,les potages aux ailerons de requins et nous étions en 54,le film l'Auberge du 6me bonheur etc!
C'est vrai qu'il ne faut pas demander l'impossible à la TSR hormis des conseils sortis des cartons à dates périmées datant des années 90,faut pas rêver non plus,rire
très belle neige pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 13/02/2013

M. Mahaim, êtes-vous sûr que votre photo soit celle d'une centrale électrique nucléaire ? Normalement, au départ d'une centrale électrique, il y a un foisonneent de pylônes et de lignes électriques à haute tension; là, nous ne voyons rien du tout. Par ailleurs, les tours de refroidissement paraissent vraiment avoir été construites il y a bien des années et sont dans un état de décrépitude plutôt avancé; je doute que l'AIEA ne réagirait pas à cette constatation.

Écrit par : Daetwyler | 14/02/2013

Bonjour Daetwyler,
Vous pensez qu'il s'agit d'une centrale thermique (charbon)? J'avoue ne pas avoir vérifié pour ce cas précis qu'il s'agissait bel et bien d'une centrale nucléaire... je l'ai fait pour d'autres cas où les immeubles étaient tout aussi proches. Vous avez l'oeil!

Écrit par : Raphaël Mahaim | 14/02/2013

Après vérification, vous avez entièrement raison. La centrale sur la photo n'est pas une centrale nucléaire. Je vais de ce pas corriger l'erreur... Merci pour votre oeil attentif!

Écrit par : Raphaël Mahaim | 14/02/2013

"Mais il y aurait aussi, culturellement et sociologiquement, beaucoup à apprendre."
Mais non, mais non. Laissons-les recoloniser l'Afrique. Quand les Africains se révolteront et les ficheront dehors, ils ouvriront les bras aux multinationales occidentales et tout le monde sera content. Sauf les Chinois, mais ça, tout le monde s'en réjouira plus ou moins, surtout vous, d'ailleurs. vous êtes écolo, non ?

Écrit par : Géo | 14/02/2013

".. et son développement dévastateur pour la nature. Mais il y aurait aussi, culturellement et sociologiquement, beaucoup à apprendre."

génial votre regard, vous avez l'oeil! mais vous faites l'apologie de quoi, au juste?
après avoir investi le Tibet, génocidé sa population et sa culture, racheté à vil prix toutes terres arables africaines possibles, la Chine, qui est en passe de dominer économiquement & polluer de ses modus operandi tous pays voisins via l'ASEA serait, selon vous, un système que nous ignorons, que l'occident ignore?, si ce n'est un exemple à contempler avec admiration ?

décidément, votre oeil est à son état embryonnaire, vu ses capacités de focus!

Écrit par : Pierre à feu | 17/02/2013

L'article de M. Mahaim et le commentaire de Pierre à feu et Géo démontrent très clairement la différence de perception entre les gens qui sont aller en Chine voir par eux même et ceux qui se contente de répéter ce qu'ils ont vu au 20h de TF1.

La Chine a bien des défauts, mais l'on parle d'un territoire qui se compare plus justement à un continent qu'à un pays avec sa diversité culturelle, sa large population et sa vaste étendue. Il y a en effet beaucoup à apprendre de la Chine, que cela soit de sa culture multi-millénaire ou de son récent développement économique. Bien des gens oublient que le développement de l'Europe pendant les trentes glorieuses a égallement eu des conséquences écologique.

Écrit par : Ben | 17/02/2013

Je me contente de voir ce que fait la Chime dans le monde et qui elle soutient : tous nos ennemis, Pakistan en tête. Soudan, pour le pétrole. Je vois comment elle traite les Tibétains, les Ouïghours. Je vois la re-colonisation de l'Afrique un peu partout, en trichant de manière ouverte. Au Mozambique, tout le monde savait que les contrôleurs de l'état pour le bois précieux étaient soudoyés par les Chinois. Le chantage sur les terres rares (mais ça, c'est très bien pour le camp occidental : excellent signal d'alerte...).

Tout leur territoire est pollué de manière incroyable. Leur air est irrespirable, leurs eaux polluées par tous les poisons possibles et imaginables, leurs mines connaissent un taux de mortalité jamais vu dans l'histoire humaine, les Chinois immigrés internes sont traités comme des esclaves et n'ont qu'un droit, celui de crever sans rien dire. les autorités volent les terres ou les habitations des gens sans la moindre compensation.

Et qui dit Chine dit tricherie totale sur toutes les lois régissant le commerce. Protection des consommateurs par rapport à toutes les merdes que les Chinois n'ont aucun scrupule à utiliser, protection des producteurs dont la propriété intellectuelle est pillée sans la moindre mise en question des chinois. Le droit international, ils ne connaissent pas. Nulle part, en aucune façon. Et cela ne vous pose aucun problème ? Vous êtes de quelle planète ?

Écrit par : Géo | 17/02/2013

Ben rejette toute contradiction sans vergogne, en toute méconnaissance: avec une telle conscience, une carrière politique en vue, Ben?

mes commentaires sont tirés de vécu & connaissances directes que vous ne pouvez avoir d'un simple séjour touristique, de mes expériences en pays limitrophes de la Chine sur des années de vie en Asie & Pacifique, en fond d'observations et analyses géo-socio-économiques qu'un cerveau & conscience non affiliés ET dotés d'éthique, peuvent faire

ne vous affolez pas! vous y arriverez un jour, peut-être quand les mafias chinoises auront un impact sur votre business. vous pariez? vous aimez le sport?

Écrit par : Pierre à feu | 18/02/2013

J'ai vécu en Chine, fréquenté des chinois de différents millieu socio-culturel et parle chinois. Mes observations ne sont donc pas basées sur un simple séjour touristique. Je ne suis en revanche pas convaincu de la pertinence de vos expérience en pays limitrophe. Cela serait comparable à se considérer expert de la République Tchèque parce qu'on a vécu en Macédoine. Je suis sur que votre cerveau non affilié me rejoindra sur ce point.

Je ne rejette pas les critiques sur certains problèmes, réels, posés par la croissance chinoise. Par contre, je m'oppose à l'ignorance crasse et à la haine stupide projetée par nombre d'occidentaux vis à vis du peuple chinois. La Chine est un pays en transition et son développement n'évite pas certaines tare que l'occident a aussi vécu. Qui se souvient de la polution du Rhin jusque dans les années 70? Qui se souvient des mines de charbon dans le nord de la France? Qui se souvient des réfugiés Américains d'Oklahoma décrit par Steinbeck?

L'attitude de rejet de la Chine que partage nombre de nos compatriotes est dangereuse car je pense qu'il vaut mieux accepter et comprendre l'emergence de la Chine pour pouvoir engager le dialogue et mieux assurer nos propres intérêts. C'est quelque chose que la diplomatie Américaine a déjà entrepris, mais que l'Europe tarde à comprendre.

Écrit par : Ben | 18/02/2013

Merci de ce commentaire intéressant, Ben. C'est toute la difficulté lorsqu'on n'a qu'une expérience d'un court séjour. Se montrer critique tout en restant lucide pour ne pas tomber dans le parodie des médias américains à propos de la Chine. Votre dernier paragraphe me touche particulièrement. vous avez parfaitement raison: comprendre plutôt que juger!

Écrit par : Raphaël Mahaim | 18/02/2013

"C'est quelque chose que la diplomatie Américaine a déjà entrepris,"
La Chine étant en train de faire main basse sur toutes les ressources de la planète, je doute fort que les Américains envisagent seulement l'option diplomatique envers la Chine, sachant que le budget militaire de celle-ci est en constante et spectaculaire augmentation et que ses services s'entraînent depuis longtemps aux attaques informatiques contre les systèmes informatiques occidentaux. De la Chine à la Syrie en passant par la Russie, le Pakistan, l'Afghanistan et tous les autres pays en -stan, l'Iran ainsi que les pays arabes déstabilisés se dégage un axe anti-occidental en général, pas seulement anti-américain. Mais c'est le sort de la région de la Corée au Japon jusqu'à l'Australie, (actuellement dominée par une infime minorité de Blancs d'origine anglo-saxonne...) qu'il faut observer. Si la Chine continue sur sa ligne actuelle, il n'y a rien d'impossible à ce qu'elle cherche à envahir Taïwan et attaquer le Japon...
PS. Tous les gens cultivés se souviennent des pollutions européennes. Drôle d'idée d'y adjoindre les mines de charbon françaises...

Écrit par : Géo | 19/02/2013

Raphael & Ben,
que ce soit pour touristes ou expates, les problèmes du choc de civilisations sont connus

pour autant, vous occultez le fond, de gros problèmes de la Chine, éco-sociaux & environnementaux, dont les conséquences vont en s'amplifiant et ne s'arrêteront pas à ce pays,
que les chinois nourrissent et cumulent, depuis leur invasion & annexion du Tibet des années 1950: un bail pour corriger le tir, quand-même

vous excusez et légitimez leurs "petits défauts" par la culpabilité occidentale et son cursus historico-industriel du 19e siècle: les économies, chinoises comme occidentales, sont pourtant bien ancrées en 2013 en devenant le 2e mondial!

si ce n'est vous, tout économiste sait que le rythme de développement socio-éco des BRICS ne se fait plus au ratio de dév du 20e siècle! 7ans d'évolution économique actuelle en Chine correspondent à 3 générations au 20e siècle

pourquoi donnez-vous aux (entrepreneurs & politiques) chinois ces droits à l'erreur de sur-industrialisations toxiques, de pollution environnementale générale impactant l'ensemble du globe, d'inégalités sociales accrues etc

si, par ailleurs, vous les excusez & leur accordez également, le droit d'avoir usurpé, volé tous copyrights, copié-collé et s'être approprié frauduleusement &/ou empiriquement (leurs mafias) tous know-hows occidentaux (des TGVs en passant par centrales nucléaires, aux étudiants chinois clandestins formés dans les meilleures unis & écoles occidentales)

on comprend que vous soyez impressionnés, la surpopulation et son activisme, l'énergie de la masse, l'effet du grand nombre, de la majorité et de son pouvoir, du pouvoir de l'argent partout, facile et vite gagné, tout ça fait de l'effet, peut vous inspirer de l'admiration

sauf que vous voulez en convaincre le reste du monde
et votre aveuglement fait peur

être un jeune d'Europe touriset ou qq mois salarié en Chine ne vous évite pas l'effet syndrome de Stockholm, ou celui ressenti par nombre de français face aux américains à la libération ou de l'"american dream" suivant, l'effet du pouvoir du grand et du grand nombre sur le petit occidental sorti de sa petite ville de son pays tranquille.

La Chine actuelle n'est que rouages de prédateurs à l'orgueil démesuré se partageant le reste du monde. rien de ce qui y est accompli n'est admirable car ne répond ni ne solutionne ses problèmes, n'est que course à l'enrichissement d'individus. Les actionnaires de ces rouages ont déjà commencé à faire payer à l'occident ce que leur orgueil bafoué leur dicte: être les number one.

mais ça, vous le savez, puisque vous y avez vécu!

acceptez que pour d'autres que vous ce n'est pas l'admiration mais le dégoût, le rejet, mépris et colère que provoquent les chinois tant que rien ne change chez eux et n'est prêt de changer.

vous voulez aussi nous faire oublier que les chinois ont envahi et se sont appropriés le Tibet?, ce qu'ils y ont fait et continuent de faire aux tibétains?

mais le plus choquant serait votre besoin de nous interdire de dire que la Chine s'est approprié le Tibet et continue d'y être génocidaire depuis 1953.

Écrit par : Pierre à feu | 19/02/2013

le Tibet pris en exemple des mécanismes éco-politiques chinois, répétés ailleurs comme on le sait

le choquant et la peur étant là
dès lors que nos politiques et économies se plient aux "politiquement corrects désirs" des chinois, jusqu'à nous interdire notre arbitre démocratique, notre libre expression, nos manifestations et protestations, sur notre propre sol

et que vous reproduisez.

Écrit par : Pierre à feu | 19/02/2013

@Raphael,pourquoi s'inquiéter quand on voit les montagnes de déchets recyclés et bientot aussi hautes que les montagnes de charbons près des mines des hauts fourneaux en France?louez aux frais du parti des Verts un Jet dans lequel vous remplirez les soutes avec ceux ci ,et ils pourront reproduire des montagnes artificielles.Le nouveau dada Chinois étant de reproduire à l'identique chez eux des villages correspondant a ceux visités en Europe
Eux arriveront à les utiliser éventuellement pour consolider leurs nombreux barrages qui à eux seuls sont pollueurs et privent d'eau potable de nombreux habitants et qui à eux seuls on le sait aussi comme ailleurs dérèglent le climat.On a la preuve depuis les années 60,il a suffi qu'on change le cours du Rhone en France c'est toute la vallée du Rhone qui subi des changements ,lesquels ont été confirmés par les habitants de la région
Comme quoi quand on veut vraiment s'occuper du climat il faut et c'est la moindre des choses savoir faire preuve de logique et ne pas blablater pour rien ,seule force reconnue d'ailleurs chez de nombreux politiciens

Écrit par : lovsmeralda | 22/02/2013

s'ajoutant aux autres catastrophes de la nature créées par leurs innombrables erreurs sur-destructrices sur-consommatrices malgré leur grand savoir leur coûtant tant d'expropriations et de vies individuelles... comme leur foutu plus grand barrage au monde en passe d'être achevé aux 3 gorges supposé canaliser leur plus grand fleuve, le Yang-Tsé qq chose qui reprendra bien un jour un peu de ses forces naturelles.. ces chinois ont eu toutes les leçons du monde à leurs pieds, et ne sont pas prêts d'inspirer de l'admiration à quiconque, hormis aux mafia-selfmade-millionnaires

Écrit par : Pierre à feu | 22/02/2013

Rendons aux Chinois le fait qu'ils aient compris 50 ans avant tout le monde les dangers de la prolifération humaine. Leur système autoritaire leur a permis de n'autoriser qu'un enfant par famille. Les humains étant ce qu'ils sont, cela a provoqué l'élimination de quelques centaines de millions de petites filles, mais bon, hein...
Et Raphaël Mahaïm évoque le nazisme à propos d'Ecopop...
Et nous fait l'éloge des Chinois...
Ich kann nur lachen...

Écrit par : Géo | 22/02/2013

Géo, sauf qu'à cette politique de natalité, des millions de mâles (en mal de foyer avec enfants pour retraite & petits boulots), ont recours au marché du kidnapping & vente de mouflets (tout ce qui peut rapporter est 1 bon job),
où se sont les parents, les vilains osant! réclamer recherches & poursuites de kidnappeurs reconnus, qui trinquent sous les coups des polices même payées, et doivent se cacher à moins d'être arrêtés pour un CDI.
Autres pendants logiques, le manque de femmes & son marché d'épouses plus ou moins volontaires.

Écrit par : Pierre à feu | 24/02/2013

très bonne nouvelle le Giec admet enfin qu'il n'y a pas de réchauffement climatique et ce depuis 17 ans.

Écrit par : lovsmeralda | 26/02/2013

Les commentaires sont fermés.