01/11/2012

Ecopop ou la liberté des sangliers

Aujourd’hui même est déposée l’initiative populaire « ecopop ». Celle-ci demande de « faire en sorte que la population résidant en Suisse ne dépasse pas un niveau qui soit compatible avec la préservation durable des ressources naturelles ».

Des illustres figures de « l’écologie » se sont égarées en soutenant cette initiative. Franz Weber, Philippe Roch et d’autres estiment qu’il faut « ouvrir le débat » sur le « problème démographique ». Les Vert’libéraux vaudois affichent désormais ouvertement leur soutien à l’initiative.

Il y a, en toile de fond de cette initiative, une volonté affichée mais néanmoins sournoise de « réguler » la démographie. On voudrait faire croire que la population humaine se « gère » comme celle des sangliers surnuméraires. Lorsqu’il y en a trop à un endroit, on les déplace ailleurs. Lorsqu’on ne peut faire autrement, on délivre des autorisation de tir pour un quota à chasser. Ce type de raisonnement, c’est le point de départ du fascisme. Veut-on recommander aux parents – ou imposer, à la sauce chinoise –  de n’avoir qu’un seul enfant, car un enfant « pollue » moins que deux ou trois?

Comme si l’existence même d’humains sur la terre était en soi un problème. Ce n’est pas la présence des humains sur terre qu’il faut combattre, c’est leurs comportements irresponsables à l’égard de leur planète hôte. Parler de régulation démographique, c’est le meilleur moyen d’éviter d’aborder la question qui fâche: la réduction de notre empreinte écologique.

Le problème n’est pas la croissance de la population (modérée sous nos latitudes), mais bien les modes de consommation et de production décidées par nos autorités politiques. Il suffit de prendre un exemple très actuel d’aménagement du territoire: 10 personnes vivant dans un immeuble consomment moins de la ressource « sol » qu’une personne seule vivant dans une immense villa. Diviser par deux la population sur sol suisse pourrait même ne servir à rien si l’aménagement du territoire restait inchangé.

Quant à l’idée de fermer les frontières pour éviter un accroissement de la population dû à la migration, c’est le culte du jardin doré. Je clôture ma pelouse pour éviter que les (méchants et encombrants) voisins viennent troubler mon luxueux confort. Et j’évite évidemment de me questionner sur mon propre train de vie.

Les Vert’libéraux sont prêts à abandonner tout ce qu’il leur reste de libéral pour « ouvrir le débat » sur une initiative qui fleure le totalitarisme. On sacrifie la liberté sur l’autel d’un naturalisme-nationalisme. Les Verts ne sont pas seulement plus verts que les Vert’libéraux, ils sont aussi résolument plus libéraux.

****

« La nature joue un rôle central dans l’idéologie nationale-socialiste et a grandement contribué à sa popularité. Les préoccupations écologiques semblent parfaitement cohérentes avec l’ensemble de la doctrine nazie. L’écologie national-socialiste rejette en effet la place centrale de l’homme et considère que celui-ci n’est qu’un élément dans la chaîne de la vie – comme n’importe quel autre organisme – ce qui amène à relativiser sérieusement le poids d’une vie humaine. Ces conceptions sont doublées d’une approche mystique de la nature (…) qui ouvrent la voie à un ordre social de type totalitaire. Puisque la société doit s’inspirer des règles de la nature, le nazisme établit un lien entre la préservation de l’environnement et la protection de la pureté de la race : pas de pollution extérieure, pas de mélange des races. Pour rester en bonne santé, la race germanique a également besoin d’un espace vital, comme toutes les autres espèces ». (Onno Maxada, Ecofascisme : leçons de l’expérience allemande, 05.02.2007, http://www.larevolutionencharentaises.com).

Commentaires

Cette initiative n'est que le début d'une phase inévitable afin de garder un écosystème viable avec l'homme. Note pays est petit, l'accroissement non réguler de la population se fait sentir aujourdhui au quotidien dans les transports publics bondés, les routes les problèmes de logements.

Inévitablement se pose la question "jusqu'à quant pourront nous encore accroître le notre d'habitant sans déffinitivement détruire nos ressource naturelles?"

Il est temps d'agir, avant que la Suisse ne deviennent une ville bétonnée de Genève au lac de constance, il est temps de préserver nos villes et villages à tailles humaines, nos champs, notre agriculture et plus simplement la nature si fragile qui nous entoure.

Refuser celà, comme vous le faite avec comme excuse le nazisme, est non seulement ridicule de part la comparaison, mais démontre clairement que votre "pseudo écologisme" n'a que d'intérêt une vision à court terme voir purement personnel enclin au pouvoir.

L'écologie, c'est regarder en face les grandes étapes de notre évolution, il faudra tôt au tart limiter la population en Suisse comme sur la planète, il en va de la survie des espèces.

Ecopop n'estque le début d'un possible avenir d'équilibre de l'homme en phase avec ce qui reste de la nature !

Écrit par : Marion D. | 01/11/2012

@Raphel ,que de grandes théories qui ne servent à rien! y'a longtemps qu'en Suisse les chasseurs ont pris l'habitude de réguler le gibier sans qu'un parti quelconque s'en mêle.Vous savez depuis l'arnaque au thermomètre au mercure retiré du commerce et toujours vendus ,le consommateur restant maitre de sa destinée,le citoyen va commencer et ce de plus en plus a réfléchir au bien fondé de vos textes sortis droits de logiciels et manquant sérieusement d'humanisme.
Il suffit de savoir le manque d'élégance de votre part aux Verts pour obliger des personnes handicapées et âgées à courir de ci de là pour trouver un container,seul un taxi restant pour elles la solution idéale pour dialoguer ,se promener et jeter leurs sacs non triés il va de soi dans un trou .Oui car en plus du prix du taxi vous n'allez pas les contraindre à trier !On connaissait le trou noir du Cern on pourra aussi y ajouter le trou noir de non social décrété par les socialistes et les Verts!

Écrit par : lovsmeralda | 01/11/2012

"Ce n’est pas la présence des humains sur terre qu’il faut combattre, c’est leurs comportements irresponsables à l’égard de leur planète hôte."

Vous vous souvenez sans doute de Caton et de Carthago delenda est. Vieux radoteur. Pour ma part, je la ramène assez souvent avec ma rengaine de courbe. Prenez 50 mille humains il y a 100 mille ans, 100 mille il y a 50 mille ans, entre 50 et 500 millions en l'an 0, 4 milliards en 1950 et 7 milliards en 2010, et dessinez cette courbe. Les grandes extinctions sont toujours le fait d'une trop grande croissance démographique, pour les dinosaures comme pour toutes les autres espèces, et les astéroïdes ou les épanchements volcaniques du Dekkan ne jouent que le rôle de catalyseurs. Au moindre déséquilibre climatique, la production agricole peut s'effondrer et cela va provoquer la perte de dizaines voire de centaines de millions d'Africains, qui vivent sur le fil de la crise alimentaire en permanence.

Votre phrase est porteuse d'une grande contradiction : le problème des humains, leur comportement irresponsable, c'est qu'ils ont légèrement tendance à proliférer. Certes, on observe une transition démographique, mais dans les classes supérieures seulement, qui représentent entre 1 et 10 % du monde non-occidental...

Je voterai sans aucun doute Ecopop, non pour sauver le monde ou l'humanité, mais simplement parce que la Suisse, 1 millième de la population mondiale, ne peut que chercher à s'occuper d'elle-même mais ne peut rien changer pour l'avenir de l'humanité sur le plan démographique. C'est d'ailleurs la faiblesse de cette initiative : elle a l'idéalisme de vouloir prôner le planning familial dans les pays cible de la DDC, mais elle oublie que pour cela, il faudrait s'affronter violemment contre l'Islam, pour laquelle chaque enfant est un cadeau de dieu. Ce n'est pas le standard des organisations internationales de s'attaquer à l'islam, mais plutôt à la Suisse, pour ses atteintes aux droits de l'homme...

Vos allusions au nazisme sur cette question sont consternantes. On vous souhaite de réfléchir un peu à ce que vous balancez. Dans la situation qui est la vôtre, ce ne peut que vous être profitable...

Écrit par : Géo | 01/11/2012

@Raphael vous ête un doux rêveur comme Adrien Faure.D'autant si vous êtes jeune parent on l'a tous été mais avec des raisonnements quand même plus terre à terre.Le nounoutage n'existait pas les hommes des vrais avaient d'autres occupations.Perso j'aurais détesté que mon père me nounoute,quelle horreur c qui confirme bien l'adage qui dit,les générations se suivent mais ne se ressemblent pas
Si je reviens de plus en riant c'est qu'un jardinier certifié et non un pseudo artiste amateur comme c'est trop souvent le cas ,vient de me dire ,l'écologie d'aujourd'hui est de plus en plus stupide car elle met l'humain en danger.C'est exactement ce que je voulais entendre mais de la part d'un homme du métier quel plaisir j'ai à vous livrer ce commentaire
Il est rassurant ce constater que d'autres voient clair et un jour viendra aussi pour vous Raphael et vous direz ,dieu que j'étais stupide,si,si on y est tous passés aux mirages des alouettes
Toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 02/11/2012

qui aime bien châtie bien et c'est la raison pour laquelle j'aime venir lire vos revendications.Cependant pourquoi n'allez vous pas en Chine ou la-bas la déforestation complète de la foret tropicale commence sérieusement à en inquiéter plus d'un.Chez nous tout est ok ,la perfection n'ayant jamais existé et c'est pas en changeant de A à Z tout ce qui a fonctionné sur des roulettes plus de 60 ans en Suisse que vous allez améliorer quoique ce soit.Bien au contraire
Je me permets avant de clore le chapitre pour en revenir aux parents de vous dire cette phrase si souvent entendue de la part de mamans déjà débordées avec deux bambins et qui répondaient aux gens les questionnant comment elles allaient:avec leur père je vous dis pas c'est plus deux mais trois enfants que j'ai ¨à la maison
bon week'end pour Vous Raphael

Écrit par : lovsmeralda | 02/11/2012

@ lovsmeralda. Content de voir que vous aimez venir lire mes papiers! La base de la démocratie, c'est d'accepter que l'on peut être en désaccord mais poursuivre le débat. Bon week-end à vous également!

Écrit par : Raphaël Mahaim | 02/11/2012

Excellent article dans le Matin-dimanche de Michel Audétat, qui remet bien les pendules à l'heure et les réducteurs ad Hitlerum à leur place...

Écrit par : Géo | 04/11/2012

@Raphael,vous me faites tellement rire avec vos théories rappelant à tous les usagers du tram à une certaine époque ,les délires des universitaires qui rentraient alors que d'autres partaient travailler!Nous étions en 80 et bien des usagers ont avoué leurs craintes avec justesse:espérons que leurs délires restent mortes!wahoo beaucoup des craintifs sont décédés dommage ils auraient alors pu constater ces réalisations dont beaucoup sont héritées de Rael et d'autres rigolos
Si l'on sait le sommeil du juste avant minuit je ne vous dis pas les dégats cérébraux sur de nombreux psychismes d'universitaires qui vivent le monde à l'envers et qui alors sont proies faciles pour tous les bonimenteurs
excellente journée pour vous Raphael

Écrit par : lovsmeralda | 06/11/2012

"Parler de régulation démographique, c’est le meilleur moyen d’éviter d’aborder la question qui fâche: la réduction de notre empreinte écologique."

Il ne vous pas venu à l'esprit que l'empreinte écologique augmente avec chaque individu en plus? Surtout s'il habite dans un pays "riche". Et si on parlait de votre propre empreinte écologique? Combien de fois en plus consommez-vous d'énergie, de métaux, de nourriture, de médicaments, etc. qu'un habitant d'Afrique ou d'Asie du Sud?

Écrit par : Johann | 06/11/2012

La citation de Onno Maxada est assez monstrueuse dans son genre. Prétendre que se référer à des normes liées à la nature - comme l'espace vital - conduit au fascisme est une très mauvaise lecture de la réalité. L'Allemagne romantique a porté très haut un certain culte de la nature, mais ce n'est pas cela qui a fait venir le nazisme. Celui-ci s'est plutôt emparé de ce culte parce qu'il plaisait déjà aux allemands.

Les celtes, les africains animistes, les chamans d'Amérique, n'ont pas engendré le fascisme alors que leur relation à la nature était très forte. Il est erroné d'opposer anthropocentrisme et nature. Cela c'est la continuité du progressisme et de la logique purement productive.

Par contre il y a lieu de s'interroger sur le rapport entre la croissance de la population et les surfaces cultivables, par exemple. Là il ne s'agit pas simplement d'empreinte écologique ou de manière de vivre, mais d'avoir le minimum nécessaire pour manger. Le rapport entre la densité des villes et les espaces cultivables à la campagne n'est pas malléable à l'infini dans le sens de la densification continue des villes.

Si 10 personnes vivant dans un immeuble ont une empreinte plus faible qu'une seule vivant dans une grande maison, cela reste relatif. Le chauffage sera en partie moindre, il y aura aussi moins de routes, par exemple, mais dans quelle proportion? D'autres choses ne changeront pas: la consommation de biens, par exemple. Et 10 personnes dans un immeuble ne mangent pas moins individuellement qu'une seule dans une grande maison.

L'argument sur le libéralisme est étonnant de la part d'un vert, courant politique dont la philosophie et l'application suppose un certain degré de dirigisme étatique.

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/11/06/surpopulation-ecopop-et-la-bete-immonde-1.html

Écrit par : hommelibre | 06/11/2012

on est pas au Bengladesh tout de même .Ce qui me fait marrer c'est de voir les étendues inhabitées dans certaines contrées mais devenues réserves animalières qui depuis 12 ans sont le fruit d'eugénistes en animaleries.Pensez donc qu'une gazelle ait envie de frelater avec son cousins germain cela ne se fait pas.Alors pour prévenir ils ont fait des couloirs pour justement conserver la pureté de la race.Cela ne vous rappelle-t'il rien?
Et tant qu'à faire une petite parcelle de pétrole au cas ou!
Ils ont beau être de la troisième génération certains ont gardé le gout de la conquête universelle quitte aussi à inventer de nombreuses dérives écologiques.N'est-ce pas Hitler qui disait,plus le mensonge sera gros ,plus ils le croiront.Vive les camps de vacances pour sauver la planète!

Écrit par : lovsmeralda | 06/11/2012

@Raphael un petit bonjour en vitesse ! j'espère que le lancement de cette inititative remplisse de fierté votre égo de jeune père.Au fait votre enfant reçoit-il ce genre d'exemple pour avancer dans sa propre vie/rire
Si oui bon courage pour le futur car devenu grand il aura plaisir à relir vos exigences .C'est tout l'avantage de l'ordi qui offrira aux enfants des instants de lectures passionnantes en pouvant décortiquer le faux du vrai visage de leurs parents
allez toute bonne journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 08/11/2012

@lovsmeralda: Pour l'heure, je laisse ma fille en dehors de tout cela. Quand elle sera grande, elle se forgera sa propre opinion par elle-même...

Écrit par : Raphaël Mahaim | 08/11/2012

@Raphäel,vous êtes adorable de candeur.je suis sincère parceque ce que j'écris je le pense ,vous pourriez être mon petit fils! Alors si je suis votre raisonnement ce que pensera votre fille plus tard vous laisse de marbre.Vous en faites pas c'est exactement la réponse que j'attendais et qui conforte mon esprit comme celui de nombreux autres citoyens obligés même d'obéir à des surveillances sous caméras pour trier des déchets!
En somme votre parti surtout le vôtre exige de réduire des peurs imaginaires conernant le futur alors que vous-même vous en moquez?
Mais je vous rassure ce que vous exprimez au sujet de votre enfant futur prouve s'il en était besoin que vous êtes humain avant tout et ceci me rassure tout autant que des conseillers généraux qui vont en dehors des heures d'overture d'une déchetterie
Ce commentaire n'est pas forcément à paraître,on va pas en faire un fromage,mais je suis rassurée je me dis y'a encore de l'espoir avec ces jeunes qui se lancent en politique comme un matador dans une arène non pas avec des taureaux mais faites de beaux parleurs qui les laisseront au bord de la route une fois qu'ils les auront bien dépecés mentalement mais et c'est le plus dommage peut-être dégoutés d'eux mêmes ce que je ne vous souhaite pas bien entendu
bonne soirée pour Vous Raphäel

Écrit par : lovsmeralda | 08/11/2012

Je tournerais le problème à l'envers et c'est notamment ce que je dis aussi à mes connaissance du PLR qui ne sont pas favorable à écopop.

Ca fait des années que la population demande des mesures, et que ca fait des années que les partis ne font RIEN, qu'ils baladent la population en écartant de la main les questions. Traitant de xénophobe ces gens pour se donner bonne conscience et se sentir supérieur intellectuellement.

Le problème c'est qu'à prendre les gens pour des cons, que des gens insultent les suisses dans leur propre pays, prétendant que la Suisse est ouverte à tout le monde, eh bien les gens qui en ont marre le font savoir d'une manière bien plus démocratique que ce que font les partis suisses jusqu'à maintenant.

La population donne son avis. Alors plutot que de faire passer les gens qui des fascistes, demandez vous plutot oÙ vos partis ont échoué et ce qu'ils n'ont pas fait de correct (si vous voulez je peux vous guider un peu dans ces questions).

Quand on voit que certains se sente outré qu'un pays veuille donné priorité à ses citoyens et que de l'autre côté ils veulent interdire le Nutella, interdire la cigarette, interdire les voitures, imposer la manière de se déplacer, je me demande qui sont finallement les vrais fascistes...

Écrit par : DdD | 14/11/2012

Les commentaires sont fermés.