20/03/2012

Le congé paternité selon Schopenhauer

Après un débat passionné, le Grand Conseil a refusé ce matin l'introduction d'un congé paternité de 20 jours pour les employés de l'Etat de Vaud. La proposition de mon collègue N. Mattenberger, à peine déposée, suscitait déjà l'ire et les jérémiades de la moitié droite de l'hémicycle parlementaire. Au vu des rapports de force au Grand Conseil, ce refus était programmé.

Je suis intimement convaincu que si la moyenne d'âge du parlement était un peu moins élevée, cette idée ne ferait pas un pli. Alors certes, il faut à tout prix que ce congé ne soit pas réservé qu'aux seuls employés de la fonction publique, mais soit garanti à tous les pères actifs de ce pays. Mais ce serait déjà un premier pas... que nous franchirions d'ailleurs avec des années de retard sur la quasi-totalité des pays qui nous entourent.

Dans le cadre de ce débat, je trouve la célèbre citation de A. Schopenhauer particulièrement inspirante: "Tout vérité passe pas trois étapes: elle est d'abord ridiculisée; elle est ensuite violemment combattue; enfin, elle est considérée comme une évidence."

Nous en sommes aujourd'hui à la transition entre le phase 1 et la phase 2. Les adversaires du congé paternité n'osent plus ridiculiser à outrance cette idée, même si certaines déclarations des mes collègues PLR et UDC au Parlement laissent tout de même songeur, et c'est un euphémisme. Ainsi, un congé paternité serait inutile car "un nourisson dort de toute façon 23h30 par jour". Ou encore "l'appréciation selon laquelle un enfant a autant besoin de sa mère que de son père répond à des critères personnels hautement contestables". On se demande de quel côté se trouve le ridicule...

Ce qui me rassure, c'est que nous entrons désormais pleinement dans la phase 2. Plusieurs entreprises privées ont déjà introduit un congé paternité et le débat sera bientôt porté sur la place publique, probablement par le biais d'une initiative populaire. L'idée n'est plus ridiculisée, elle est désormais contestée. Comme le peuple suisse l'avait fait avec l'assurance maternité - et ce malgré la propagande massive et mensongère des associations patronales - la salut viendra des urnes, j'en suis convaincu.

Avec les durées actuelles du congé paternité, le père doit au mieux retourner au travail dès que la mère rentre de la maternité... Car rappelons-le, toute personne n'a pas les moyens de prendre un congé non-payé et tous les employeurs ne se montrent pas systématiquement compréhensifs avec les absences répétées du père. Pour les tâches domestiques et les premiers instants de vie de l'enfant, la fracture est nette et massive: la mère doit se débrouiller seule la journée dès les premiers jours de la vie. C'est tout simplement indigne de notre société prétendument moderne et soucieuse de mener une politique familiale digne de ce nom.

L'avenir nous donnera raison. Même s'il faut autant de temps que pour l'aboutissement du congé maternité, nous ne lâcherons pas le morceau. Je souhaite profondément que mes enfants puissent bénéficier d'un tel congé lorsqu'il seront en âge d'avoir des enfants...

Blog principal: http://raphael.mahaim.ch

Commentaires

Quand vous aurez fini votre cours de philo, vous pourriez pas nous faire un commentaire sur la plantée que se sont prit les verts aux dernières élections cantonales?

Écrit par : vertounet | 20/03/2012

et quoi encore?

Écrit par : lovsmeralda | 20/03/2012

Rassurez-vous vertounet, je ne donne de cours de philo à personne... je n'en ai pas la prétention. Quant au résultat des Verts, c'est le lot de la démocratie et nous devons l'accepter! Mais ce n'est pas une raison pour cesser de défendre ses idées, d'autant que notre résultat reste tout de même le deuxième meilleur résultat de l'histoire des Verts VD... Donc pas de catastrophe.

Écrit par : Raphaël Mahaim | 20/03/2012

@Hors contexte
Raphael,êtes vous certain de tout savoir au sujet des OGM? si ces produits longues conservations existent et ce grâce justement aux OGM,posez vous la question de savoir le lieu de leur production.En Asie les terres cultivables pour le riz sont remplies de résidus de plomb lié aux obus ,sans omettre les rats grands dégustateurs de déchets alimentaires humains
Quel est le pays le plus en avance dans les infrastructures comme les stations d'épuration,les séparations des égouts et de l'eau potable,la Suisse
Ailleurs priment les infrastructures routières,balnéaires,mais le tout à l'égout existe encore,beaucoup de pays du sud de l'europe ont encore le tout à l'égout ,leurs eaux souillées sont rejetées dans les fleuves et l'océan ensuite,vous le savez tout aussi bien que moi
Donc si les semences considérées comme artificielles existent c'est uniquement pour permettre de garnir vos frigos,congélateurs afin de faire vos propres réserves.
Alors construire des routes des hotels,même en France ce pays a un retard considérable justement grâce à la Société des Eaux n'ayant pas respecté les régles élémentaires de l'Etat,les belles promesses d'entretenir les canalisations n'ayant pas été respectées,ce pays et d'autres comme le Portugal possédant de magnifiques hotels n'a plus les moyens financiers pour s'occuper de la sauvegarde de ses habitants^.
Alors en lieu et place de s'acharner sur la Suise pour des déchets mal triés,il serait peut-être intéressant de connaitre les vrais motifs conduisant aux OGM,seuls moyens pour conserver sur la longue durée des produits issus de terres aussi contaminées par des fientes animales et humaines comme ce fut pour nous jusqu'en 60,le tout à l'égout existant dans des pays ou de nombreux européens vont dépenser leur argent et bronzer en toute quiétude mais en polluant l'environnement le plus grave ,ils savent tous que leurs déchets vont à la mer.Aucune station d'épuration n'étant prévue et qui devrait être existante depuis 50 ans même en quelques pays européens ou seulement dans les hauts lieux touristiques et encore on serait effarés ,et ce sont justement les habitants de ces pays qui veulent faire la loi dans notre pays,décidément il est temps pour les Suisses d'ouvrir les yeux et analyser la vraie raison des OGM
Et analyser ce qui se passe ailleurs avant de tout remettre en cause en Suisse,car accepter la morale de gens dont les autorités ne savent même pas gérer leur pays,faut pas exagérer ,et si la culture hors sol grosse buveuse d'eau existe c'est aussi par faute d'entretien des canalisations
Ceux prétendant qu'il n'y a pas de travail au Portugal ou ailleurs,mon oeil pour celui qui veut revoir toutes les canalisations est un sacré boulot mais qui peut permettre de vivre aussi et ce qui est intéressant c'est de voir les Gitans ayant senti l'aubaine et qui eux n'hésitent pas à se salir les mains

Écrit par : lovsmeralda | 21/03/2012

Plutôt que de vouloir nuire à l'économie par vos initiatives ridicules et démagogiques (6 semaines de vacances, congé paternité pour les fonctionnaires, ...), quand allez-vous prendre les vrais problèmes à bras-le-corps et y répondre ? Vous n'en avez pas marre de prendre des vestes à chaque fois ? Ce que les gens veulent savoir, c'est ce que vous allez entreprendre contre l'insécurité, contre les trafics en tout genre. En fait contre la chasse aux vrais criminels (et pas seulement les automobilistes qui ont oublié de jeter un oeil sur leur tableau de bord) !

Écrit par : Pascal D. | 22/03/2012

Les commentaires sont fermés.